You are currently viewing Portrait de Provence – Marc Hogenkamp

Portrait de Provence – Marc Hogenkamp

L’autre Obsession du Chef

Marc Hogenkamp et sa femme Rita sont des battants. Lorsque leur affaire de traiteur à Bruxelles, qu’il géraient avec succès, allait être obstruée et fermée due à des travaux publics, ils décidèrent de déménager en Provence. Deux ans plus tard, leurs modestes chambres et table d’hôtes vaut le détour.

« Nous y avions une maison depuis 1997, que nous avions même un peu restaurée et où nous logions tous les ans pendant un mois. La richesse des produits de la région s’apparente au paradis pour le chef autodidacte que je suis. Les paysages et le climat firent le reste. Située à une vingtaine de minutes de la ville d’Apt, nous avons installé notre table d’hôtes Les Volants Gourmands, qui rencontre un franc succès. »

Mais Marc a aussi une autre passion : enfant, il rêvait de rencontrer le pilote de Formule 1 Jim Clark, mais lorsque celui-ci se retrouva lors d’une course de Formule 1, au bord d’une Lotus, Marc tourna son obsession vers cette marque de voiture. Il commença à collectionner non seulement des mini Lotus dans tous ses formats mais aussi tous les accessoires automobile comme des casques ou des photos autographiées.

Il fit reproduire des scènes de courses de F1 en miniature. Il reçut l’aide d’un spécialiste qui, à partir d’une photo, reproduisait des scènes en 3D. Ce qui résulta en une collection unique qui attire des visiteurs venus d’ici et d’ailleurs. Dans les vitrines, on y retrouve une centaine de petites voitures, de livres, de gants de pilotes ainsi que des dioramas. Un graal pour tout amateur de la marque Lotus. Et pour couronner le tout, à l’entrée de cet unique musée, se trouve une vraie Lotus 7 grandeur nature que Marc a réussi à dégoter il y a quelques années.

« Le plus bel endroit de la Provence c’est le plateau de Contadour, situé à une vingtaine de minutes en voiture d’ici. A condition d’avoir à disposition à un 4×4. Parfois, j’y emmène mes clients pour un pique-nique dans un cadre digne d’une carte postale : à gauche on peut voir le Ventoux et à droite une rangée de sommets Alpins. Un peu plus bas se trouvent la vallée de Jabron, mais aussi le plateau de Valensole avec ses fameux champs de lavande, ainsi que le petit village d’Oppède-le-Vieux et la Forêt des Cèdres. »

Laisser un commentaire